logo                    

 

Pourquoi un réseau de soins?

Le projet d'un réseau de soins a vu le jour à la suite de rencontres et de réflexion avec les vétérinaires, ou leurs représentants...
C'est la difficulté des bénévoles à faire soigner les chats des rues, ou des campagnes, pour un coût acceptable, qui a poussé à cette réflexion 
Car, si on peut, avec plus ou moins de problèmes, espérer une aide pour faire stériliser ces chats-là, il est quasiment impossible d'assurer des soins rendus nécessaires par les maladies, accidents, ou aggressions dont ils sont victimes, sauf à vider son propre porte-monnaie!

Comment envisager ce réseau?

Il faut un pool de vétérinaires, les soignants, dans une même région, a priori le département, volontaires, et motivés,qui acceptent de respecter des tarifs adaptés aux associations de protection des chats.
Il faut un autre pool, d'associations de cette même région, qui s'engagent à régler les factures, pour des soins administrés aux chats qu'elles prennent en charge, stérilisés, identifiés à leur nom.

Comment ça fonctionne?

Chacun de ces deux groupes signe une charte qui définit ses droits et obligations dans le réseau.

Quant aux chats pris en charge,

1/Ce sont toujours des chats SDF non identifiés, non revendiqués.
2/Ils sont toujours testés FIV et leucose avant d'entrer dans le réseau,
3/Ils sont toujours stérilisés, et identifiés au nom de l'association responsable.
4/Ils peuvent être destinés à l'adoption, devenir des chats libres, ou être accueillis en famille d'accueil, ou encore dans des lieux dédiés, commme les fermes de Job.
5/ ils sont toujours présentés aux vétérinaires par une personne agréée.
6/ils bénéficient toujours de tarifs adaptés

Qui paye quoi? 

Rien n'empêche le maire de payer les stérilisations comme prévu par la loi en ce qui concerne les chats libres
Rien n'empêche de recourir à l'aide des grandes fondations 
Rien n'empêche la région ou le département de participer au financement

Quel budget pour les associations?

Toujours le même budget, à savoir, les dons et cotisations, dont on sait qu'ils sont récupérables à hauteur des 2/3 sur les impôts, les activités diverses et  les subventions éventuelles.
Sachant que si ce budget vient à diminuer, la sortie du réseau peut se faire sur simple demande


 

Cliquez ici pour modifier le titre




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement